Loi Pinel, les erreurs à ne pas commettre

Tout le monde s’empresse à investir dans l’immobilier neuf avec les dispositifs Pinel ! Bien que ceux-ci aient été conçus pour alléger les charges des investisseurs, des petits erreurs ont été perçus et qui sont absolument à éviter. Voici en quelques mots tous les points concernés.

Ne pas se précipiter

La loi Pinel se définie comme un dispositif mis en place dans la loi des Finances depuis 2015 qui permet à un investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôts s’il  loue le bien immobilier  à un locataire pour une durée d’au moins 6 ans. Ainsi, un investissement locatif en loi Pinel ne doit pas se faire à la hâte vu qu’il vous engage sur plusieurs années. Parfois, la réussite des autres est tentante mais dans la précipitation, les erreurs ne sont pas facilement remarquables. Alors, avant de signer, prenez le temps par exemple de vérifier le prix de l’immobilier dans la ville de votre choix afin que vous puissiez vérifier s’il y a des vendeurs  qui surévaluent leur bien. En passant, ne mentionner surtout pas que vous bénéficiez du programme !

Ne pas bien établir son budget

Avant d’investir,  assurez-vous d’avoir déjà fait le tour de la question. Il n’est à exclure qu’il se pourrait qu’il y ait des moments de crises comme la baisse des revenus (comme dans la période des vacances locatives), ou que vous perdiez votre emploi… Dans ces cas, votre investissement se transformera en lourde charge. La solution est d’avoir une bonne épargne qui puisse vous aider, au moins juste le temps de trouver une autre solution. En cas d’emprunt, assurez-vous que le total des loyers perçus et les réductions d’impôts soient plus importants  que le  taux d’intérêts et autres charges conséquentes car à long terme, cela peut être mis de côté.

Ne pas se soucier du lieu

En fait, la solution clé pour cartonner c’est de bien choisir l’emplacement.  En effet, il est plus judicieux d’investir dans une région à fort développement économique où la demande est largement supérieure à l’offre en matière de logement locatif. Ne choisissez pas un endroit près de chez vous, ou une zone d’investisseurs potentiels ou  juste parce qu’il vous plait à vous uniquement ! S’il le faut, renseignez-vous auprès des agences immobilières du coin pour avoir une idée sur le marché existant. Une descente sur les lieux est bien plus concluante pour prendre des décisions.

Afin d’optimiser les chances de succès de votre investissement, prenez le temps de voir calmement et sereinement tous ces petits erreurs qu’il faut absolument éviter.